Bio-PN: Raffinage et traitement de lisier

Bio-PN: Raffinage et traitement de lisier

Transformez votre surplus de fumier en une source de revenus

Le surplus de fumier aux Pays-Bas entraîne des coûts élevés pour de nombreux éleveurs. Les éleveurs de bétail doivent exporter du fumier parce que seule une quantité limitée d’azote (N) et de phosphate (P2O5) provenant du fumier peut être épandue sur les terres. CCS Energie-advies développe une solution pour les producteurs laitiers avec laquelle ils peuvent traiter le fumier à l’échelle de l’exploitation : Bio-NP.

Qu’est-ce que le Bio-NP

Avec Bio-NP, vous utilisez de façon optimale les minéraux et les nutriments présents dans le fumier. Le fumier est transformé en énergie, en engrais et en granulés de struvite de haute qualité. Le produit résiduel peut être épandu sur votre propre terrain pour la fertilisation.

Les avantages

Bio-NP transforme le fumier en 4 fractions, ce qui permet une application et/ou une élimination ciblée

  • Découplage N et P
    Le Bio-NP convertit l’azote animal (N) en engrais azoté et le phosphate (P) en granules de struvite. L’avantage est une réduction à la fois de l’enlèvement du fumier et de l’apport d’engrais N.
  • Toute la matière organique reste sur la ferme
  • Vous pouvez également disposer de votre surplus sous forme d’engrais azoté et de struvite et ne devez pas déposer de fumier ou la fraction solide en dehors de votre ferme.
  • La ferme devient productrice d’engrais et donc autosuffisante.

Comment fonctionne le processus

le processus consiste de 4 étapes

La biomethanisation

Le fumier (frais) est fermenté dans un biométhanisateur. Une grande partie de l’azote devient ainsi librement disponible, il passe de l’azote lié à la biomasse à l’azote minéral.

Separation

Bio-NP sépare le digestat (fumier fermenté) en une fraction épaisse et une fraction liquide. La fraction épaisse est riche en phosphates et contient beaucoup de matière organique. Cette fraction épaisse est stockée et peut être épandue sur son terrain. La fraction liquide est ensuite traitée dans le Bio-NP.

Formation de struvite

Dans le réacteur de struvite, les granulés de struvite sont fabriqués avec l’ajout de magnésium. La struvite, qui est riche en phosphates et contient de l’azote, peut être déposée comme engrais.

La Separation de l’azote (N-stripping)

En augmentant la température et le pH, l’azote est transformé en ammoniac et entre en phase gazeuse. L’air contenant de l’ammoniac passe ensuite dans un laveur de gaz, comme on le connaît aussi dans l’élevage de porcs. L’ammoniac réagit ici avec l’acide pour donner par exemple du sulfate d’ammonium, une substance qui peut être vendue comme engrais.

L’engrais azoté liquide est, selon l’acide, le sulfate d’ammonium ou le nitrate d’ammonium utilisé, un engrais reconnu. Il peut être utilisé localement et dans son propre champ. L’effluent, la fraction liquide, contient encore du potassium et une concentration plus faible d’azote et de phosphate.

Qu’est-ce que cela donne

Après le traitement du fumier, il reste 4 fractions :

  • Fraction liquide riche en potassium qui contient encore une partie de l’azote et du phosphate. Cette fraction liquide est répandue sur les propres champs.
  • Fraction épaisse, matière riche en phosphate et à forte teneur organique. Cette fraction épaisse est également répandue sur les propres champs.
  • Struvite (granulé) riche en phosphate et contenant de l’azote, qui est déposé comme engrais (et non comme fertilisant) en Suisse ou à l’étranger.
  • Un engrais azoté liquide (selon l’acide, le sulfate d’ammonium ou le nitrate d’ammonium utilisé). Il s’agit d’un engrais reconnu.

Dans quelle situation est le Bio-NP rentable

  • Bio-NP offre une solution pour les fermes avec un surplus d’azote et/ou de phosphate.
  • Disponible à partir de 3.000 m³ de fumier/lisier par an
  • Convient pour jusqu’à 20.000 m³ de fumier/lisier par an
  • Convertit jusqu’à 65 %* de l’azote du fumier en engrais
  • Transforme jusqu’à 25%* du phosphate du fumier en granulés de struvite
  • Également rentable sans surplus de lisier grâce à la production d’engrais.
    * En fonction de l’alimentation de l’installation et du contenu du lisier.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur Bio-NP?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos consultants pour un entretien.

 

 

Inschrijven voor onze nieuwsbrief

Meld u aan voor onze nieuwsbrief en maak hieronder een keuze.

Digitale nieuwsbrief Hardcopy nieuwsbrief